Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Susanna Huygens

Lectures, rêveries et gourmandises

15 Octobre 2021 , Rédigé par Parmentier Monique Publié dans #Divers, #Poésie et Littérature

Hôtel de ville Narbonne - Passage de l'Ancre @ DR

Cela fait depuis l'été et mes articles narbonnais que je ne suis pas revenue. En attente, je l'espère au printemps prochain, de commencer mes recherches pour un deux pièces dans ma ville de coeur, ma vie est quasiment recluse dans ma campagne Seine & Marnaise. Lorsque j'ai visionné le petit film dont est extrait cette image à la sortie du passage de l'Ancre, place de l'Hôtel de Ville à Narbonne, j'en ai eu les larmes aux yeux. J'aurais aimé plongé dans cette image, comme Mary Poppins dans ces mondes imaginaires. Je vis entre télétravail, qui me permet de travailler sereinement, sans galère de train, et des week end lectures et cuisine.

@ M Parmentier

Notre petite épicerie locale, vend désormais des légumes de producteur, avec Casa Zanoni pour les produits italiens et des produits de mon sud commandé via Internet, comme ceux de la vinaigrerie Cyril Codina, je me fais des petits plaisirs. Mais je l'avoue désormais, je ronge mon frein, me documentant également sur la décoration, pour faire de mon futur chez moi, un nid douillet où je pourrais savourer mon sud.

Mon blog va changer et sera plus souvent consacré à l'art de vivre dans le sud et si la musique en fera partie, elle ne sera plus un élément central de mes passeggiata.

@ Monique Parmentier

La cuisine, les promenades, de l'Abbaye de Fontfroide aux Halles, au bord de mer et la garrigue. J'attends cet univers merveilleux. En attendant, je lis. Je termine des ouvrages de Jacqueline de Romilly et hier, jour de sa sortie, la nouvelle édition/traduction du Silmarillion m'est arrivée au courrier. J'ai écouté la passionnante interview de Vincent Ferré sur Tolkiendil. Une discussion entre passionnés forcément captivante.

Chez Jacqueline de Romilly, je retrouve cette élégance fluide de l'écriture et des thèmes qui me sont chers, comme l'amitié, l'amour du beau, de la modestie et une conscience d'un monde riche, d'une envie d'apprendre toujours et encore.

@ DR

Le Silmarillion, je l'attendais avec impatience dans sa nouvelle traduction. Les illustrations de Ted Nasmith, très différentes stylistiquement de celles d'Alan Lee et John How, sont oniriques. Je vous recommande d'écouter, cette formidable interview de John How (en français, car ce dernier le pratique couramment). Je ne me lasse pas de cet univers littéraire et philosophique unique, si riche, qui offre à cet art de l'illustration la possibilité de révéler de belles personnalités, avec des univers visuellement si différents. JRR Tolkien, appartient comme Jacqueline de Romilly à des générations qui pour n'avoir que trop connu les horreurs de la guerre savaient que la beauté et l'humilité devaient être avant tout un art de vivre. Christopher Tolkien, à qui nous devons de pouvoir lire aujourd'hui les œuvres de son père, en était certainement la plus merveilleuse expression. Cet homme qui a vécu dans ce que certains pourraient considérer avoir été l'ombre de son père et qui a par son travail acharné et son amour filial, vécu dans sa lumière. Je pense que la postérité ne pourra jamais assez le remercier. En attendant le printemps et une nouvelle vie, je vous souhaite, chers lecteurs et chères lectrices, une excellente continuation.

Par Monique Parmentier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article