Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Susanna Huygens

Que la route vous soit belle en 2020

31 Décembre 2019 , Rédigé par Parmentier Monique Publié dans #Divers

@ DR

Voici une année qui se termine... elle fût certains jours, fort belle et d'autres moins... Il en sera probablement ainsi en 2020 pour beaucoup d’entre nous... La cupidité de certains met le monde à mal et cette fin d'année ne semble guère de bon augure... mais l'espoir, il nous faut garder et trouver refuge dans la poésie du monde, en espérant qu’un jour à force de l’appeler, de la dire, de la murmurer, de l’invoquer, elle finira par métamorphoser ces âmes les plus perverties par l’illusion de l’or et du pouvoir qui détruisent tout, n’ayant jamais assez.

 

De cette année 2019, je retiendrais mon merveilleux séjour dans mon sud l'été dernier et par-dessus tout, la sublime exposition que la BNF consacre à l’œuvre littéraire de JRR Tolkien. Loin du film extrêmement commercial dont ne me restait à l’esprit que la violence et les effets spéciaux, je découvre chaque jour, d’abord par la lecture de sa bio puis du Hobbit, et désormais par celle du Seigneur des anneaux que je suis en train d’achever, la beauté d’une création d’un extrême raffinement et d’une beauté surnaturelle.

 

@ DR

A travers cet auteur, je retrouve tout ce qui occupe mes pensées, ma quête. Cette nature qui parle et qui vit à côté de nous et que nous n’entendons pas ou si mal, parce que nous lui prêtons un langage humain, anthropomorphe à l’excès… Mais les voix du vent que je peux encore surprendre à Fontfroide, ne me disent pas des mots, elles murmurent quelque chose d’autre, un langage différent… Cela ressemble au fond à ce langage des elfes inventé par Tolkien… C’est irréel et pourtant, lorsque je parviens à le mettre en mot… Cela pourrait parfois ressembler à ce chant que Frodo chante doucement à la veille de son départ pour l’horizon des Havres gris :

 

"Pourrait encor surgir au détour du sentier,

Une nouvelle route, une porte cachée,

Et si j’ai du passer chaque fois mon chemin,

Bientôt viendra le jour où je prendrai enfin

Ces sentiers dérobés qui promettent merveilles,

Qui à l'ouest de la Lune, qui à l'est du Soleil...

 

@ Musée du Louvre - RMN

A ! Elbereth Gilthoniel !

silivren penna miriel

o menel aglar elenath !

Giltoniel, A ! Elbereth !

... Il demeure en nous, éternel,

Même en ces contrées éloignées,

Le souvenir de la lumière,

Clarté étoilée sur les Mers »

 

Chère lectrice, cher lecteur… Puissent vos rêves trouver le chemin qui vous permettra de vivre harmonieusement cette année qui vient. Puissiez – vous aussi, contribuer à cette poésie du monde qui vous appelle. « La route se poursuit sans fin / Qui a commencé à ma porte / Et depuis m’a conduit si loin ». Très belle et poétique année 2020 à chacun.

 

Par Monique Parmentier

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :